04 11 83 62 12

La RT 2012 est arrivée !

En vigueur depuis le 1er janvier 2013, la nouvelle Réglementation Thermique 2012 vise à améliorer les consommations d’énergies dans le secteur du bâtiment. Tirée du Grenelle de l’environnement, cette réglementation amorce un virage important dans la logique d’économies d’énergie. Pour répondre à ce défi, la RT2012 affiche trois exigences de résultats :

Image RT2012 Internet

1. Une exigence d’efficacité énergétique du bâti

Cette exigence est exprimée par le coefficient du besoin bioclimatique ou BBio Max. L’objectif de ce coefficient est de mesurer la qualité de la conception et d’implantation de la maison. Le BBio valorise, par exemple, le niveau d’isolation (étanchéité à l’air), la mitoyenneté et la conception bioclimatique avec la prise en compte de l’éclairage naturel, de l’inertie du bâtiment et des apports solaires.
Le BBio Max dépend de la localisation géographique, de l’altitude, du type d’utilisation du bâtiment et de la superficie habitable (maison individuelle ou autre).

Info en + : Grâce à cette exigence, les besoins en énergie pour les maisons individuelles neuves seront divisés par 2 à 2,5.

2. Une exigence de consommation maximale d’énergie primaire

Cette exigence est formulée par le coefficient d’énergie primaire Cep. L’objectif du Cep est de limiter les consommations d’énergie. Pour cela, cet indicateur prend en compte les systèmes énergétiques et auxiliaires de 5 usages :
Les consommations de chauffage ;
Les consommations de refroidissement ;
Les consommations de production d’eau chaude sanitaire ;
Les consommations de l’éclairage ;
Les consommations des auxiliaires (pompes et ventilateurs).
Le Cep à ne pas dépasser ou Cmax est fixé à 50 kWh/m²/an d’énergie primaire. Ce coefficient est modulable selon la localisation géographique, l’altitude, le type d’usage du bâtiment, la surface moyenne des logements et selon les émissions de gaz à effets de serre.

Info en + : Dans le département du Gard, la consommation maximale d’énergie primaire est de 40 kWh/m²/an.

3. Une exigence de confort d’été

Cette exigence est exprimée par le TIC (Température intérieure conventionnelle) dont l’objectif est de garantir une température agréable pendant la saison chaude tout en évitant d’avoir recours à un système de climatisation.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour notamment réaliser des statistiques de visites